Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1978 > VOL A LA BOURSE !

N° 267

VOL A LA BOURSE !

6 avril 1978

VOL A LA BOURSE !

Dimanche 19 mars, 20 heures. La gauche est battue. Soupir de soulagement chez les actionnaires  : « on » ne nationalisera pas, « on » ne leur prendra pas leurs économies. La droite continuera à protéger la liberté d’entreprendre et l’épargne. Vive Monsieur Barre, à qui on a fait confiance ! Vive Monsieur Giscard d’Estaing, grand prêtre du libéralisme avancé ! En réalité, les petits épargnants ne se rendent pas compte qu’ils ont été volés, dépouillés, par ceux là mêmes que le Pouvoir protège... Article de la Cellule économique, en page 3.

LA GAUCHE DEVANT SA DEFAITE

Quel enseignement les formations de gauche tireront-elles de leur défaite, il est trop tôt pour s’en faire une idée, même approximative. Pour le moment, on en serait plutôt à l’état de suffocation qui vous laisse abasourdi, lorsqu’une énorme vague vous est tombée dessus et vous a refoulé à demi-conscient. La vague est plutôt psychologique puisqu’en fait de raz-de-marée nous n’avons vu que l’odieuse, absurde et révoltante marée noire. C’est bien la rupture de l’espoir, ce qu’Edmond Maire a nommé un assassinat qui a empêché ce petit 1 %, cet epsilon qui, en plus ou moins, aurait renouvelé la magie de 1936, peut-être mis les usines en fête. Qu’est-ce qui porte donc poisse à la gauche ? Cette division est-elle fatale ?... Article de Gérard Leclerc, en page 5.

CONTRE LES RATS-CAPITAINES : entretien avec Olivier Germain-Thomas, en pages 6 et 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0