Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1978 > RAZZIA SUR L’EPARGNE

N° 276

RAZZIA SUR L’EPARGNE

14 septembre 1978

RAZZIA SUR L’ÉPARGNE

MAIN BASSE SUR L’EPARGNE

(...) - Les groupes financiers augmentent leur puissance sans risques ni difficultés, grâce aux astuces légales et quelle que soit leur gestion ;

- l’argent des épargnants va être bloqué : s’ils veulent vendre leur participation dans une SICAV pour bénéficier d’une hausse, ils seront imposés sur la plus-value. Si les cours se maintiennent, les porteurs ne vendront pas non plus faute de bénéfice à réaliser, mais l’inflation leur fera perdre 12 % par an. Mais s’il y a un accident boursier, si la vérité des cours apparaît tout à coup, c’est la perte des économies soigneusement amassées.

Nous assistons donc en ce moment à une gigantesque razzia sur l’épargne des Français... Éditorial de Bertrand Renouvin, en page 12.

Entretien avec François Perroux : RÉGION, ÉCONOMIE ET POUVOIR. Propos recueillis par Arnaud Fabre, en pages 6 et 7.

LORRAINE : le gâchis !

L’histoire récente de la Lorraine est en effet celle d’un lamentable gâchis d’hommes et d’argent. Voici seulement quinze ans, la Lorraine était encore dépeinte comme le Far-West français. Et ils avaient été des dizaines de milliers à être venus d’Italie, de Pologne, du Portugal, d’Espagne, du Maghreb et de toutes les régions de France vers cet Eldorado. Bien plus, au fil des générations nombre d’entre eux étaient parvenus à s’enraciner dans la terre lorraine. Et voici que maintenant l’on annonce que la sidérurgie lorraine n’est plus compétitive et qu’il faut fermer des hauts fourneaux, licencier ou reclasser ailleurs... Article d’Arnaud FABRE (enquête du groupe NAF-Lorraine), en page 3.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0