Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1975 > ROI D’ESPAGNE

N° 215

ROI D’ESPAGNE

3 décembre 1975

ROI D’ESPAGNE

repères

Le monde change, c’est certain. Et ce mouvement n’épargne ni le mouvement des idées, ni les données géo-économiques, ni les institutions politiques. Au lieu de fermer les yeux, il faut le comprendre si l’on veut agir. Ainsi l’Espagne a un roi. C’est déjà une révolution par rapport à l’ordre ancien, que ce visage souriant d’une famille : déjà l’humanité, en attendant plus de justice et de liberté... En page 2.

la seconde mort de franco

Analyser avec le recul nécessaire les récents événements espagnols est tâche bien délicate. De là l’embarras de ces observateurs cherchant ne serait-ce qu’un signe pour étayer leur théorie, parfois réaliste, parfois fantaisiste. Mais, de l’avis de tous, quelque chose d’irrémédiable s’est produit en Espagne : Franco à peine mort, le franquisme comme idéologie d’État agonise. Son fossoyeur ? Un jeune roi de 37 ans animé d’une farouche volonté politique. Cette affirmation acquiert toute sa signification quand on sait combien les problèmes légués par le franquisme sont épineux. Pourtant, dès ses premiers pas, Juan Carlos Ier frappe fort et juste. Avant même la mort officielle du Caudillo, il s’impose comme le chef... En page 4.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0