Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1975 > L’AVENIR DE L’ENTREPRISE

N° 185

L’AVENIR DE L’ENTREPRISE

15 janvier 1975

L’AVENIR DE L’ENTREPRISE

• Il faut redéfinir le rôle de l’entreprise, mais aussi remettre l’État à sa place.

Deux semaines avant le dépôt du rapport Sudreau, une organisation patronale — Entreprise et Progrès — fait entendre sa voix et suggère des modifications qui devraient marquer « le point de départ d’une évolution profonde  ». Après ceux du C.N.J.C. (Centre National des Jeunes Cadres], de Socialisme et Entreprise (PS), des patrons chrétiens et du Centre des Jeunes Dirigeants, ce nouveau projet ajoute à la confusion tout en se révélant assez original et certainement constructif sur plus d’un point. Ce foisonnement d’idées, cette convergence de préoccupations est à plus d’un titre un élément positif. Aussi terne et banal qu’apparaisse par la suite le rapport final de la Commission Sudreau elle aura eu le mérite de forcer à la réflexion et à l’imagination pragmatique les principaux intéressés. Car l’entreprise est aujourd’hui de plus en plus contestée.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0