Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1979 > DIAMS CONNECTION

N° 302

DIAMS CONNECTION

1er novembre 1979

DIAMS CONNECTION

1981, GISCARD OSERA-T’IL ?

Qu’attendent les citoyens d’un chef d’État ? Qu’il ait le souci de la communauté nationale tout entière, dans le présent et pour l’avenir, qu’il considère la politique comme un service et non comme une carrière encore moins comme une bonne affaire, qu’il respecte la dignité de sa fonction. Qu’attendent les citoyens des hommes du gouvernement ? Qu’ils soient eux aussi, par l’État et dans l’État, les serviteurs dévoués de la société et qu’ils ne s’enrichissent pas à ses dépens. C’est à ces conditions que le Pou-voir peut accomplir son œuvre de justice. C’est à ces conditions que les citoyens peuvent se reconnaître en lui, et respecter son autorité... Éditorial de Bertrand Renouvin, en page 12.

DROITE-GAUCHE

La gauche et la droite, toujours. Pourquoi faut-il donc que les enquêtes, les bilans pour définir l’une par rapport à l’autre fassent l’effet d’une vaste foire d’embrouille, d’un magma informe ? Impossible pour la poule d’y retrouver ses petits. C’est encore l’impression que donne le livre de Jean-Pierre Apparu La droite aujourd’hui. Les témoignages, y compris et surtout les témoignages de « droitiers », se surajoutant les uns aux autres finissent par faire une cacophonie atroce. A tel point qu’on a envie de hausser les épaules ou même, exaspéré, de reprendre le mot malsonnant de Rimbaud à propos de son inhospitalière cité : quelle ch... ! Article de Gérard Leclerc, en page 9.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0