Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1980 > LE DESORDRE ETABLI

N° 316

LE DESORDRE ETABLI

15 mai 1980

LE DÉSORDRE ÉTABLI

Qui peut nier, aujourd’hui, la gravité du malaise français ? Le Président de la République l’a lui même ressenti puisqu’il a choisi de consacrer une heure de télévision à l’analyse de la situation économique et sociale. Sans d’ailleurs apporter aucune réponse sérieuse aux questions posées par les journalistes sur l’aggravation de l’inflation et du chômage. Les bonnes paroles prononcées le 5 mai n’effaceront pas les conséquences néfastes d’une politique qui tente de masquer ses échecs répétés par un extraordinaire mépris des hommes et des faits. Éditorial de Bertrand Renouvin en page 12.

L’ÉCONOMIE DÉPASSÉE ?

Il y a quelques mois paraissait L’enfer des choses, un livre inscrit par deux chercheurs Jean-Paul Dumouchel et Jean-Pierre Dupuy qui tentaient une réflexion sur l’économie moderne en utilisant les concepts clefs de la pensée de René Girard. Immédiatement, nous avons senti l’importance de l’ouvrage, rencontré ses auteurs, évoqué leurs analyses dans le numéro de Royaliste-Cahiers-Trimestriels. consacré à la société industrielle. Ailleurs, c’était un silence impressionnant, à de très rares exceptions près. Il fallait donc que Royaliste présente le dossier de l’Enfer des choses. Un de ses auteurs, Jean-Paul Dumouchel, a bien voulu répondre à nos questions... Article en pages 6 et 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0