Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1984 > CENT ANS DE SYNDICALISME

N° 401

CENT ANS DE SYNDICALISME

28 mars 1984

100 ANS DE SYNDICALISME

Le 21 mars 1884, il y a cent ans, la loi reconnaissait enfin l’existence des syndicats ... Bien que discrètement célébré, ce siècle de luttes syndicales impressionne doublement : l’histoire du syndicalisme français est trop riche et trop contrastée pour être ramassée en peu de mots, et une analyse « politiquement engagée » risque de la déformer encore. Après tout, le mouvement syndical fut et demeure l’œuvre des syndicalistes, même si les partis et les doctrines politiques n’ont cessé de vouloir l’annexer... Article de Bertrand La Richardais, en page 3.

Il était une fois la zone... DOSSIER DÉLINQUANCE

Certains journaux friands de faits divers et de scandales ne manquent pas, quand l’occasion se présente, de titrer à la une sur la délinquance juvénile et de publier dans leurs colonnes des témoignages à la limite du cliché. « Un gardien d’immeuble à Créteil : j’ai mon fusil dans ma loge ; un îlotier : j’ai peur pour mes enfants ; à Oullins les commerçants veulent s’armer ; (...) à douze ans, la colle... à seize, l’héroïne ». Ces citations prouvent-elles une volonté malsaine d’entretenir le climat d’insécurité... Article de François Nicolas, en pages 6 et 7.

LETTRE OUVERTE A JEAN-MARIE DOMENACH

Cette « Lettre à mes ennemis de classe » vous me l’avez envoyée « en hommage républicain et néanmoins fraternel », pressentant sans doute ce que j’allais vous répondre. Le mot de République ne me gêne pas, s’il s’agit de la res publica, du bien commun, et non de la secte terroriste, puis simplement sectaire, qui achève de se défaire sous nos yeux... Éditorial de Bertrand Renouvin en page 12.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0