Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1983 > REFUSER LA LOGIQUE DES PARTIS

N° 377

REFUSER LA LOGIQUE DES PARTIS

15 mars 1983

REFUSER LA LOGIQUE DES PARTIS

QUAND UN SCÉNARISTE DEVIENT STRATÈGE

Dans le débat sur les « euromissiles », Giscard veut remplacer « l’option zéro » du président Reagan, par un « objectif zéro » bien dans la ligne nullarde de l’ancien président de la République. Dès’" le départ, la perspective dans laquelle se place Giscard est contestable, dans la mesure où elle fait une part trop belle à l’idéologie européiste. De grâce préservons le débat sur la défense nationale de toute idéologie !... Article de Frédéric Aimard, en page 3.

LA TENTATION ALLEMANDE

Vingtième anniversaire du traité de l’Elysée, élections générales anticipées, débat sur les « euro-missiles », l’inconscient français de génération en génération est sollicité, chaque fois sous-informé et le poids des clichés de nos ainés, malheureux ou simplistes, obère le regard des nouveaux venus à la politique ou à la décision. Car c’est un fait que l’intimité économique, technique, commerciale n’a pas entraîné une compréhension mutuelle et une réelle pénétration de l’âme de l’autre peuple. Français et Allemands, les deux peuples les plus différents et les plus voisins par obligation historique et géographique, continuent de s’ignorer alors même qu’ils sont interdépendants comme jamais deux nations demeurant souveraines l’ont été par le passé... Article de Bertrand Fessard de Foucault, en page 5.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0