Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1986 > POUR UNE COEXISTENCE PAISIBLE

N° 446

POUR UNE COEXISTENCE PAISIBLE

26 mars 1986

POUR UNE COEXISTENCE PAISIBLE

L’homme et la fonction

Au terme d’une campagne électorale sans passion mais d’une tonalité nouvelle, il fallait s’attendre à des résultats paradoxaux, trois d’entre eux, qui marqueront durablement notre vie politique, méritent d’être soulignés : — Le communisme périclite, l’extrême droite profite. Ce double mouvement ne saurait surprendre. — La gauche perd la majorité à l’Assemblée, l’épreuve la renforce. — La droite l’emporte, le Président domine. Déçue de n’avoir pas obtenu à elle seule la majorité absolue, la coalition RPR-UDF se trouve dans une situation plus inconfortable que prévue... LA LIGNE DU PRÉSIDENT : Est-il pour autant assuré de demeurer le maître du jeu ? Éditorial de Bertrand Renouvin en page 12.

Front national : D’un extrême à l’autre

Longtemps capté par le Parti communiste, le vote protestataire se porte désormais sur le Front national. L’épiphénomène est devenu un mouvement de fond...

Socialistes : Les raisons d’une « victoire »

Il avait annoncé se défaite et le voici qui sauve plus que les apparences. Comment expliquer les résultats du Parti socialiste ?

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0