Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1983 > GUERRE SCOLAIRE : LA FAUTE

N° 373

GUERRE SCOLAIRE : LA FAUTE

6 janvier 1983

PROJET SAVARY : "EXCELLENT POUR LE PUBLIC, EXÉCRABLE POUR LE PRIVE

Le ministre de l’Education nationale a rendu public le texte sur l’insertion du Privé dans le secteur public. Après les réactions très hostiles des responsables de l’école libre, M. Savary a déclaré que ce texte ne devait pas être pris comme seule base de négociation mais comme un cadre à ces discussions. Alors, à quoi s’en tenir aujourd’hui ?... Article de Gérard Leclerc en pages 6 et 7.

POUR SERVIR LE GÉNÉRAL

Quand le général de Gaulle voulait faire du comte de Paris son successeur.

Alain de Boissieu rend à juste titre les « ultras des deux bords », FLN et OAS, coresponsables de l’échec de la solution qui aurait fait accéder l’Algérie à l’indépendance tout en maintenant sur son sol une communauté européenne dont Boumedienne reconnaîtra un jour que le départ a retardé le décollage économique de son pays. Témoin direct de l’attentat du Petit-Clamart et des journées de mai 1968, Boissieu apporte, d’autre part, sur ces événements de très utiles précisions. Mais, comme nous le disions en commençant, c’est un témoignage capital qu’il nous livre sur les relations entre Charles de Gaulle et le comte de Paris, confirmant ainsi en tous points le récit que celui-ci en avait fait... Article de R. Latour en page 5.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0