Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1986 > DEFENDRE LA FONCTION DE PRESIDENT

N° 445

DEFENDRE LA FONCTION DE PRESIDENT

12 MARS 1986

L’HEURE DU CHOIX

En droit, le président de la République, élu pour sept ans, dispose d’une légitimité propre, qui le rend indépendant d’un changement de majorité à l’Assemblée. En fait, l’opposition cherche à s’emparer de la totalité du pouvoir, soit en obligeant le Président à renoncer à ses prérogatives, soit en le poussant à la démission. Il y a là, incontestablement, un détournement de procédure électorale, une intention manifeste de violer la lettre et l’esprit de la Constitution. Nous refusons de favoriser cette stratégie, dictée par la seule volonté de puissance... Éditorial de Bertrand Renouvin en page 12.

POUR QUE VIVE LE SYNDICALISME

"Crise du syndicalisme". Combien d’articles, d’émissions, de colloques reprennent-ils cette expression, devenue familière depuis quelques années ? Et pourtant, paradoxalement, le syndicalisme est bien vivant, et sans doute en meilleure santé qu’il y a cinquante ans. Avant donc d’analyser la « crise » bien réelle du syndicalisme, il faut s’interroger sur les discours, nombreux et bruyants, qui se penchent sur cette « crise », souligner leurs ambiguïtés et comprendre leurs finalités... Article d’Emmanuel Mousset en pages 6 et 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0