Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1983 > COMMENT TRAVAILLERA-T-ON DEMAIN ?

N° 379

COMMENT TRAVAILLERA-T-ON DEMAIN ?

13 avril 1983

COMMENT TRAVAILLERA-T-ON DEMAIN ?

Pierre Rosanvallon, auteur de "l’âge de l’autogestion", de "Pour une nouvelle culture politique" et du "Capitalisme utopique", s’est fait remarquer de toute la presse et de la classe politique pour son ouvrage "La fin de l’État providence".

Royaliste - Les 20 dernières années ont été marquées par des formes de contestation radicales des modes de travail, qu’il s’agisse des slogans de mai ou de la pensée d’un Ivan Illich. Peut-on faire le bilan de l’influence de ces courants sur les transformations des formes de travail que l’on voit se développer actuellement ? - Pierre Rosanvallon : Il faudrait d’abord donner une précision sur la notion de courants contestataires des modes de travail. Celle-ci ne peut en effet être limitée à la période gauchiste, de la fin des années 60 et du début des années 70 en France, car il ne faut pas oublier que cette contestation recouvre en fait toute l’histoire du mouvement ouvrier. On pourrait même définir l’histoire du mouvement ouvrier comme l’histoire de la critique pratique du travail aliéné sous toutes ses formes possibles, ce qui fait donc remonter très loin cette contestation... Entretien avec Pierre Rosanvallon en pages 6 à 8.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0