Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1986 > CHIRAC : LA COURSE D’OBSTACLES

N° 447

CHIRAC : LA COURSE D’OBSTACLES

9 avril 1986

Philippe de Saint Robert : "LA FRANCOPHONIE RESTE NEUVE"

Royaliste : Le titre de cette "Lettre ouverte" signifie-t-il que vous êtes devenu "Monsieur Purisme" ? Philippe de Saint Robert : Certainement pas. La langue française est actuellement obligée d’assurer son avenir en faisant son chemin entre deux écueils. L’un est le repli sur le passé, c’est-à-dire le purisme que vous évoquez. L’autre est ce laxisme qui voudrait qu’on parle français n’importe comment... Propos recueillis par Bertrand Renouvin en pages 6 et 7.

LA MORT DU PCF

Ce chiffre ramène le Parti aux scores de ses débuts, il y a un demi-siècle. Mai 68 aura donc été le commencement de la fin pour le P.C.. François Mitterrand et sa stratégie d’Union de la gauche ont fait le reste. Qui aurait pu croire, il n’y a pas si longtemps, que le Parti communiste ferait chiffre égal avec un groupuscule d’extrême-droite ? Le P.C.F. présente le syndrome de la marginalité dans les explications mêmes qu’il donne de ses résultats... Article d’Emmanuel Mousset en page 2.

CONJONCTURE : Un bel optimisme

La baisse conjuguée du cours du dollar et du prix du pétrole constitue certainement un phénomène favorable pour la politique économique du gouvernement Chirac. De quelle marge de manœuvre celui-ci dispose-t-il ? Et surtout, le phénomène sera-t-il durable ? Globalement, le monde ne s’enrichit pas, mais tout se passe comme s’il y avait une redistribution des cartes en faveur des pays occidentaux... Article d’Alain Solari en pages 4 et 5.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0