Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1977 > LES REVOLTES SONT LOIN

N° 255

LES REVOLTES SONT LOIN

20 octobre 1977

RUPTURES

Compliqués incertains, éphémères, les sondages se succèdent, cherchant à dessiner le paysage politique français après l’échec des négociations de la gauche. Rien de bien neuf en vérité, si ce n’est que la balance électorale penche aujourd’hui du côté de la droite : M. Giscard d’Estaing l’emporterait sur M. Mitterrand en cas d’élections présidentielles avec un résultat analogue à celui de 1974. Le Président de la République n’excellerait-il que dans le silence et l’inaction ? La pré-vision est plus délicate pour les législatives, où la majorité subirait, dans les conditions actuelles, un échec... En page 12.

LE RENONCEMENT, entretien avec le Général Gallois

A l’heure où la gauche et le pouvoir d’un commun accord se rallient à la stratégie gaullienne de dissuasion pour mieux la vider de sa substance, nous avons demandé son avis au général Gallois qui vient de publier un diagnostic sévère du Renoncement mis en œuvre par le gouvernement centriste et atlantiste. Nos lecteurs pourront constater qu’il n’a perdu ni de son mordant ni de sa précision... En pages 6 et 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0