Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2008 > Gauche française : un passé occulté

N°936

Gauche française : un passé occulté

DU Ier DÉCEMBRE AU 14 DÉCEMBRE 2008

Historien qui vit et enseigne à Jérusalem depuis 1974, Simon Epstein avait consacré son précédent ouvrage à l’étrange destin de ces dreyfusards qui s’étaient retrouvés, nombreux, chez les Collaborateurs. Sa recherche s’est élargie à l’ensemble de la gauche française, plus particulièrement aux intellectuels, aux politiques et aux syndicalistes, sympathisants et militants de la Ligue contre l’Antisémitisme, qui ont structuré la Collaboration. Tandis que s’accomplissait cette trahison, de nombreux militants de droite et d’extrême droite organisaient la Résistance. Simon Epstein nous explique ce paradoxe et son occultation.

SOMMAIRE : p.2 : Obama et les myopes - p.3 : Opacité de la noircitude - La lutte, sans finale - p.4 : Tchèques - Mobilisation en chaîne - p.5 : Les missiles de la Baltique - p.6/7 : Un paradoxe français - p.8 : Les surprises d’un "retour" - p.9 : Marion à l’Académie française - p.10 : De face et de profil - p.11 : Action royaliste - p. 12 : Éditorial : Politique de crise.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0