Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2005 > Délocalisations : non à la fatalité

N°867

Délocalisations : non à la fatalité

DU 17 AU 30 OCTOBRE 2005

Il n’est guère de semaines sans l’annonce d’un plan social diligenté par une multinationale, bénéficiaire, dans le seul but d’accroître ses gains de productivité. On délocalise à tout-va, sans que les gouvernements de gauche ou de droite tentent de s’opposer à cette pratique mille fois dénoncée. Mais comment en finir avec un phénomène présenté comme une fatalité ? Et peut-on se contenter de mettre en cause les délocalisations  ? Jean Latour répond précisément à ces questions.

SOMMAIRE : p.2 : Des esprits déréglés
- p.3 : La compagnie larguée - p.4 : Accor - Les lendemains qui déchantent
- p.5 : Les Irakiens lecteurs de Kant ? - p.6/7 : La déferlante - p.8 : L’Afrique en 2020 - Hocart - p.9 : Nous autres modernes - p.10 : Grandjouan - La fin de Smyrne - p.11 : Action royaliste - p.12 : Éditorial : A demain, de Gaulle.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0