Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1972 > routes - S.N.C.F : les transports qui tuent

N° 60

routes - S.N.C.F : les transports qui tuent

21 juin 1972

LES TRANSPORTS QUI TUENT

Dans la nuit du 16 au 17 juin, le train Paris-Laon, peu fréquenté en cours de semaine, ramenait quelque 350 passagers : étudiants ou soldats permissionnaires pour la plupart qui rentraient chez eux pour le week-end. Beaucoup ne sont jamais arrivés. Dans le tunnel de Vierzy, au moment du croisement entre le Paris-Laon et le Laon-Paris, un effondrement de la voûte a provoqué un double déraillement et la mort d’au minimum 60 personnes. Cet accident tragique dépasse le domaine du fait divers et amène à poser quelques questions politiques gênantes.

REPUBLIQUE OU MONARCHIE : REPONSE DE Jacques PAUGAM. "la république, une médiocrité permanente"

Jacques Paugam né en 1944 à Quimper est diplômé de l’Institut d’études politiques et docteur en droit. Il travaille actuellement dans le marketing et la publicité. Il a publié en octobre dernier : « L’âge d’or du maurrassisme » dont Bertrand Renouvin a rendu compte dans la NAF.

Réponse de Gérard LECLERC et Bertrand RENOUVIN en page 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0