Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1983 > la dernière chance : le président face à lui-même

N° 385

la dernière chance : le président face à lui-même

6 juillet 1983

la dernière chance : LE PRÉSIDENT FACE A LUI-MÊME

CRISE DE CONFIANCE

« Les socialistes sont comme les deux Dupond(t) : quand ils roulent dans le désert, il suffit qu’il y ait un palmier pour qu’ils rentrent dedans », me disait un ami. Hélas, les palmiers sont particulièrement nombreux ces temps-ci : de la conférence de Williamsburg aux manifestations policières, sans oublier la lamentable affaire des Irlandais de Vincennes, ce ne sont que fautes de conduite, erreur d’appréciation et cafouillages en tous genres. Ensuite, il s’agit : de réparer... Éditorial de Bertrand Renouvin, en page 12.

L’HÉRÉDITÉ ET LA RÉPUBLIQUE

Les constitutions impériales de l’ancienne Rome et le projet repoussé par référendum en avril 1969 prévoyaient l’élection du Chef de l’État sur proposition de son prédécesseur : c’était le régime adoptif permettant de roder l’homme et de le mettre en situation du pouvoir sous le règne de son tuteur, de le faire le prince. Et les Capétiens pendant les premiers règnes ne procédèrent pas autrement... Article de Bertrand Fessard de Foucault, en pages 6 et 7.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0