Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1973 > contestation - élections des programmes qui ne changent pas la (...)

N° 92

contestation - élections des programmes qui ne changent pas la vie

DES PROGRAMMES POUR QUOI FAIRE ?

Cuisine électorale : On va voter. Théoriquement sur un programme. Celui de la « majorité », énoncé par Pierre Messmer à Provins, ou celui de la gauche « unie ». Ou sur d’autres encore. Il y en a tant que l’on s’y perd, malgré quelques formules frappantes qui retiennent l’attention. C’est que la technique du programme électoral obéit à quelques règles très simples, que tout bon chef de parti doit appliquer. Chaque Français doit les connaître, au cas ou il voudrait un jour faire carrière dans la politique. A moins que cette cuisine lui paraisse finalement peu ragoûtante.

Un entretien avec Gilles MARTINET :

Gilles Martinet est né à Paris le 8 août 1916. Journaliste depuis 1937, d’abord à l’Agence Havas, puis à l’Agence France-Presse, enfin à -France-Observateur, et actuellement au Nouvel Observateur dont il est administrateur. Gilles Martinet a fait paraître : Le Marxisme de notre temps (1962), La Conquête des pouvoirs (1968), Les cinq Communismes et, ces dernières semaines, Le système Pompidou. Il fut un des créateurs du P.S.U. (secrétaire général adjoint de ce parti de 1965 à 1967). Il a adhéré en 1972 au parti socialiste. Il participe au courant de gauche de ce parti (courant qu’il représente à la direction nationale avec MM. Chevènement et Sarre)... Lire en page 2.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0