Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1978 > Parti communiste : UN PARTI POUR RIEN ?

N° 271

Parti communiste : UN PARTI POUR RIEN ?

18 mai 1978

Parti communiste : LA CRISE ?

Le diagnostique de Roger Pannequin

La crise du P.C.F. : crise de mutation, amorce d’une révision déchirante ? Crise congénitale due à l’ambiguïté de son statut dans une société industrielle avancée ? Ou simple avatar que la direction du Parti surmontera comme d’habitude en marginalisant ses contestataires à défaut de les exclure ? Nous avons demandé leur point de vue à deux anciens dirigeants communistes : Roger Pannequin et Pierre Daix... Propos recueillis par Paul Maisonblanche, en pages 6 et 7.

QUAND LES ROYALISTES REPENSENT LA POLITIQUE...

« Le phénomène que constitue la Nouvelle Action Française existe depuis longtemps, mais il étonne toujours ». Cette remarque du « Matin de Paris » reflète assez bien dans l’ensemble le ton des articles (en augmentation cette année) qui ont été consacrés aux « Journées royalistes » organisées par la N.A.F., par les quotidiens nationaux et régionaux. Article de Jacques Blangy, en page 2.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0