Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1972 > Liberté pour la presse ? vos gueules les pauvres

N° 82

Liberté pour la presse ? vos gueules les pauvres

22 novembre 1972

LIBERTÉ POUR LA PRESSE ? VOS GUEULES LES PAUVRES

Silence aux pauvres

Il paraît que le Gouvernement s’intéresse à la bonne santé des journaux qui meurent et qu’il tient à la liberté de la presse comme à la prunelle de ses yeux. Lors de la discussion de la Loi de Finances, un ministre a fait des promesses de bons offices. Une table ronde a été proposée. Même un honorable député U.D.R., M. Gerbaud, a suggéré que se conclue entre les journalistes et l’État « une sorte de contrat de progrès de cinq ans » dont la clause essentielle serait sans doute : « faites-nous une bonne presse, nous vous ferons de bonnes finances ! »

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0