Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2019 > La violence d’une théorie

La violence d’une théorie

N° 1159 - DU 14 JANVIER 2019 AU 27 JANVIER 2019

L’arrogance politique de la classe dirigeante s’appuie sur l’arrogance théorique d’une caste d’économistes qui disent connaître les vraies lois de « l’économie de marché ». Ces prétendus savants et leurs maîtres ont en fait fabriqué une idéologie bardée de mathématiques qui n’a prouvé son efficacité que sur un seul point : sa capacité de destruction des sociétés humaines dont les Français, parmi tant d’autres peuples, font la cruelle expérience. C’est ce que montre David Cayla dans un livre indispensable.

SOMMAIRE
- P 1  : Cible : Accident
- P 2 : Luttes sociales : A propos des violences
- P 3 : « Grand débat » : Discrédit mutuel
- P 3 : Écho des blogs : État de droit et violence d’état
- P 4 : La crise de l’Union européenne : Les silences de l’Allemagne
- P 5 : Syrie : La guerre est finie

- P 6-7 : Idéologie du marché : La violence d’une théorie (sur le livre de David Cayla “L’économie du réel, face aux modèles trompeurs”)

- P 8 : Histoire : L’Allemagne prussifiée (sur livre de James Hawes “The shortest history of Germany”)
- P 9 : Idées : Houellebecq l’inévitable (sur son livre “Sérotonine”)
- P 10 : Roman : La petite gauloise (sur le livre de Jérôme Leroy “La petite gauloise”)
- P 10 : Dialogue de sourds : Querelles d’africanistes (sur le livre de Souleymane Bachir Diagne et Jean-Loup Amselle “En quête d’Afrique(s). Universalisme et pensée décoloniale”)
- P 11 : Collectif national pour la souveraineté et la justice sociale
- P 11 : Actualités de la Nouvelle Action royaliste  : Mercredis, 21 Janvier, Congrès, Pot de Nouvel An
- P 12 : Éditorial : « L’exigence démocratique »

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0