Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2017 > La fin d’une gauche

La fin d’une gauche

N° 1114 - DU 17 JANVIER 2017 AU 30 JANVIER 2017

"Le Monténégro, je l’ai découvert surtout en 1989, à l’occasion du retour au pays des corps du roi Nicolas, de la reine Milena et des princesses Véra et Xénia. C’est là que j’ai pleinement senti l’importance que les Monténégrins donnaient à leur histoire et leur dynastie. » L’homme qui nous décrit ce pays des Balkans, deux fois inférieur à la superficie de la Belgique, n’est autre que le prince Nicolas II Petrović-Njegoš. Aujourd’hui âgé de 72 ans, rien ne prédestinait pourtant cet architecte de profession à incarner l’héritage d’une famille qui avait régné sur cet État dont le nom, montagne noire, lui avait été attribué par la Venise des Doges.

SOMMAIRE
- P 1 : Cible : Grippe
- P 2 : Fillon : Une étrange profession de foi
- P 3 : Candidats : De Peillon en Macron
- P 3 : Écho des blogs : Comment va la gauche ?
- P 4 : Perturbateurs endocriniens : La mauvaise foi de la Commission
- P 5 : Afrique du Nord : Le petit tunisien
- P 6-7 : Le Monténégro : Le prince de la Montagne noir
- P 8 : Arabie saoudite : Le foyer du djihadisme (à propos du livre de Pierre Conesa “Dr Saoud et Mr Djihad”)
- P 9 : Idées : Nos frères les animaux
- P 10 : Balkans : Géraldine, reine des Albanais (sur le livre de Joséphine Dedet)
- P 11 : Brèves : Russie, Népal, Turquie, Ruanda - Mercredis de la NAR
- P 12 : Édito : Esprit gaullien, politique gaulliste.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0