Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2000 > Incurie : Les coupables ont un nom

N° 743

Incurie : Les coupables ont un nom

Du 7 février au 20 février 2000

A écouter les discours tenus par la classe politique, à lire les diagnostics et les prévisions d’une partie de ceux qui font profession d’analyser notre temps, on ne peut qu’être effrayés de la société qu’on nous prédit. Les citoyens sont-ils immanquablement voués à n’être plus que les spectateurs passifs d’une histoire qui leur échappe ? Nous récusons cette vision pessimiste de notre avenir. Comme l’écrit B.Renouvin dans l’éditorial de ce numéro : « L’être humain est l’acteur de l’histoire si sa volonté se nourrit d’espérance ». Nous avons l’espérance, nous avons la volonté.

SOMMAIRE : p.2 : Au péril des esthètes - p.3 : Tournicotis, tournicotons - Trappe - p.4 : Le Medef déclare la guerre - p.5 : L’ami Kohl - p.6/7 : Le fond de l’air effraie - p.8 : Des chiffres et des hommes - Jeux de miroir - p.9 : Le Sartre de bernard-Henry Lèvy - p.10 : Première ligne - Les princes de Condé - p.11 : Action royaliste - p.12 : Éditorial : ll n’y a pas de fatalité.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0