Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2013 > Guerres : comment peut-on décider ?

Guerres : comment peut-on décider ?

N° 1027 - DU 21 JANVIER 2013 AU 3 FÉVRIER 2013

Il est paradoxal de faire la guerre au nom de l’humanité puisqu’on tue des êtres humains, souvent innocents. Pourtant certains États, qui ont les moyens d’intervenir pour empêcher un génocide, ne se rendent-ils pas complices des criminels s’ils décident de respecter le principe de souveraineté étatique ? Jean-Baptiste Jeangène Vilmer explore toutes les impasses et toutes les solutions possibles dans un ouvrage (1) qui permet de réduire les incertitudes.

SOMMAIRE : p.2 : Les Indignés : mais où sont-ils passés ? - p.3 : Les accords de Bâle III ou la victoire des banques - Cour des Comptes : la saignée du Dr Migaud - p.4 : Gérard Depardieu : Jean Valjean trahit Victor Hugo - p.5 : L’Afrique des chefs - p.6/7 : Interventions humanitaires : tuer ou laisser mourir ? - p.8 : Thorez (J’ai tué Maurice Thorez de Gilles Ascaride)- SNCF : des héros et des salauds (livre de Jean-Pierre Richardot) - p.9 : Se souvenir de Romain Rolland (parution du Journal de Vézelay) - p.10 : Citations (livre de Lucien Jerphagnon C’était mieux avant)- Jacques Chevallier (biographie par José-Alain Fralon) - p.11 : Action royaliste - p. 12 : Éditorial : Le fatalisme jusqu’où ?

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0