Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1984 > GUERRE SCOLAIRE : une chance pour en sortir ?

N° 400

GUERRE SCOLAIRE : une chance pour en sortir ?

14 mars 1984

UNE CHANCE HISTORIQUE

... Nous avons dit, cent fois, que le projet de « grand service public... » constituait une provocation inutile et dangereuse. Inutile parce que la vieille idée laïque n’apporte aucune réponse à la crise de l’enseignement. Dangereuse parce qu’il était évident que la question scolaire ainsi posée provoquerait un affrontement majeur dans une nation déjà profondément divisée. Sourde et aveugle, la gauche a voulu malgré tout sacrifier à ses mythes archaïques, négligeant même le risque électoral qu’elle prenait (...) Cette guerre scolaire, les partis la voulaient. Aux boute-feux irresponsables de la gauche, répondaient les boute-feux revanchards de la droite, clamant leurs slogans imbéciles contre « l’école des curés » ou contre l’enseignement « marxisé »... Éditorial de Bertrand Renouvin en page 12.

L’AMÉRIQUE DU CANDIDAT REAGAN

Alors que dans la course à l’investiture démocrate, le candidat Gary Hart crée la surprise en devançant plusieurs fois Walter Mondale, du côté républicain, personne ne conteste sa place au président Reagan. Nous avons demandé à André Fontaine* de nous parler de l’action de ce président dont les observateurs s’accordent à penser qu’il sera réélu... Propos recueillis par Bertrand Renouvin, en pages 6 et 7.

*André FONTAINE : Rédacteur en chef du quotidien « Le Monde » depuis 1969, il est administrateur de l’Institut Français des Relations Internationales, du Centre des Hautes Études de l’Afrique et de l’Asie modernes et de la Banque Indosuez.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0